La Stabuloise - L'harmonie d'Etalle
titre

La société

    

Sous la houlette d'Albert Boutet, Arthur Klein et Hector Barthélemy, la société participe à toutes les activités locales et connaît ses heures de gloire entre 1965 et 1973 ; elle compte dans ses rangs jusque 70 exécutants et participe à de nombreuses manifestations tant en France qu'en Belgique ainsi qu'à plusieurs concours de classement de la fédération musicale.

L'harmonie la Stabuloise (7 juillet 1973)

Hélas, les années suivantes seront pénibles et l'effectif se réduira petit à petit pour être de 14 musiciens en 1977, année de l'arrivée de Yvon Simon à la tête de la société. C'est à cette période que le nouveau comité présidé par Pierre Boutet, le fils du Président-fondateur, décide de créer sa propre école de musique. Le résultat est immédiat.... Une moyenne de 40 élèves suivent chaque année les cours de musique .... L'effectif du groupe s'étoffe ainsi d'année en année jusqu'à parvenir à une cinquantaine de musiciens.

Mais toute médaille a son revers.... En 1997, devant l'exiguïté de la salle du «Cercle Saint-Blaise», la commune d'étalle met à disposition de la Fanfare (devenue entretemps Harmonie LA STABULOISE) une toute nouvelle salle dans la nouvelle aile du complexe polyvalent. Pendant de nombreuses semaines, musiciens, membres du comité et sympathisants se sont transformés en menuisiers, maçons, peintres, plombiers, électriciens....afin d'aménager ces nouveaux locaux. Le plaisir de se retrouver chaque vendredi soir aux répétitions s'en est trouvé grandi.

   

Après 26 années passées à la direction de La Stabuloise, Yvon SIMON met un terme à sa carrière de chef de musique le 26 avril 2003. Sa succession est assurée par Philippe Authelet , également musicien professionnel à la Musique Royale de la Force Aérienne Belge, lequel connaît très bien La Stabuloise puisqu'il a appris ses premiers rudiments de musique au sein de l'Harmonie. Philippe dirigera l'Harmonie d'une main de maître pendant 13 années avant de céder sa baguette à Amaury Goffinet en décembre 2016.